SUPERVISION

La supervision est un garde fou contre l'inflation du moi, contre la toute puissance.” (Anne Fraisse, cofondatrice de l'EFAPO). En ce sens, la supervision est protectrice, participe de l'hygiène mental du psychothérapeute et de devrait, éthiquement, être obligatoire, ce qui n'est malheureusement pas le cas! La supervision permet de porter un autre regard, une “super” vision, sur le processus psychothérapeutique, le transfert de son thérapisant, son propre contre-transfert, les éventuelles résonances et de mettre le doigt sur ce qui parait juste d'éclaircir.

Elle est ainsi :

  1. Espace-temps d'élaboration, processus de maturation
  2. Expérience de transmission
  3. Eveil et stimulation de l'“inconscient professionnel” du psychothéraoeute
  4. Moment de recherche et de cocréation

SEANCE INDIVIDUELLE SUR RDV au : 06 61 70 99 82